Le débat bienveillant – Tugdual Derville

Quelles clés pour être présent dans le débat ? Tugdual Derville nous en donne quelques unes : “La confrontation avec des adversaires, c’est comme une épreuve sportive. Cela demande à la fois une préparation profonde, puis une autre, plus immédiate. Il faut être intellectuellement préparé, y compris aux attaques malveillantes. Il y a aussi une préparation du cœur qui n’est pas du tout déconnectée de l’action. Comme je sais que “ce que je suis crie plus fort que ce que je dis”, j’essaie d’être en paix pour vivre ces confrontations. Accordons nous sur nos désaccords, c’est-à-dire commençons par mettre en lumière nos points de divergence. Cela permet de sortir d’une dialectique manipulatrice. (…) Clarifier nos divergence permet déjà d’avancer.”

 

Tugdual DERVILLE

Tugdual DERVILLE

Chroniqueur et conférencier, il intervient dans les médias dans tous les domaines liés à la bioéthique, au respect de la personne et à l’écologie humaine. En 1986, il fonde À Bras ouverts, association qui accueille des jeunes porteurs de handicaps. Il crée le service d’écoute SOS Fin de vie en 2004. En 2013, il s’engage dans le mouvement social pour défendre l’altérité sexuelle dans le mariage et l’engendrement, et devient porte-parole du mouvement Soulager mais pas tuer, opposé à l’euthanasie. Il est par ailleurs co initiateur du Courant pour une écologie humaine, et membre de l’Académie pontificale pour la Vie. Auteur de : « La Bataille de l’euthanasie, enquête sur les 7 affaires qui ont bouleversé la France » (Salvator, 2012) « Le temps de l’Homme, pour une révolution de l’écologie humaine » (Plon, 2016) « L’aventure À Bras Ouverts, un voyage en humanité » (Emmanuel, 2017) « 67 recettes de bonheur, l’écologie humaine en actions » (Emmanuel, 2018)

 

 

Articles similaires

Share This