DOSSIER

Suicide assisté

Euthanasie

Suicide assisté et Euthanasie

Qu'est-ce que le suicide assisté ?

Le suicide assisté est l’acte par lequel une personne provoque elle-même sa mort au moyen d’un produit ou d’un dispositif qui ont été mis à sa disposition dans ce but.

Qu'est-ce que l'euthanasie ?

Avec l’euthanasie, la mort est provoquée par une tierce personne, par injection, ce qui n’exige aucune capacité physique de celui qui en décède.  

La position d’Alliance VITA

Alliance VITA refuse l’euthanasie et le suicide assisté comme l’acharnement thérapeutique et demande que l’accès aux soins palliatifs soit garanti sur tout le territoire.

Alliance VITA dénonce :

    Un choix truqué entre souffrir ou mourir.

    Le débat sur la fin de vie impose aux Français un choix truqué entre souffrir ou mourir. Or, la France a beaucoup progressé dans le soulagement des douleurs. Il y a une 3ème voie ouverte par la loi Claeys-Leonetti malheureusement encore peu connue et peu appliquée faute de moyens. Plutôt que provoquer la mort, il faut garantir l’accès universel aux soins palliatifs.

    Une conception relativiste de la dignité

    Selon les partisans d’un « droit de mourir dans la dignité », certaines vies ne seraient pas dignes d’être vécues, ne vaudraient plus la peine qu’on se batte pour elles. La dignité est inhérente à tout être humain. Toute personne est toujours digne d’être soignée et aimée, quel que soit son état de santé.

    Une liberté qui peut vite glisser en devoir

    La « liberté de mourir » demandé pour les uns peut se transformer en devoir de mourir pour ceux qui sont les plus fragiles. Légaliser l’euthanasie n’obligerait personne à recourir mais elle obligerait tous les malades à l’envisager. Une conception sacralisée de l’autonomie de la personne conduit inexorablement à une culture de rejet et d’auto-exclusion des plus fragiles.

    Le risque d'une toute-puissance médicale

    Il arrive que les soignants et les proches souhaitent la fin d’une agonie ou d’une situation qui dure trop longtemps.  Premier fondement de la confiance entre soignants et soignés, l’interdit de tuer protègent les premiers de leurs propres pulsions de mort.

    Une clause de conscience qui va diviser les soignants

    Cette clause de conscience risque de fracturer le corps médical et de fragiliser la confiance soignant-soigné.

    Tout amalgame entre l'euthanasie et les soins palliatifs.

    Les soins palliatifs ne peuvent servir de caution à l’euthanasie et au suicide assisté puisqu’ils sont incompatibles. L’euthanasie est une réponse brutale en contradiction avec les immenses progrès accomplis pour améliorer la prise en charge de la fin de vie.

    Une fausse liberté de "choisir sa mort"

    Quel est le sens d’une liberté exercée sous la pression de la souffrance : si elle est mal soulagée ? Si le malade est isolé, dépourvu de perspectives et de soutien ? La « liberté de mourir » demandé pour les uns peut se transformer en devoir de mourir pour ceux qui sont les plus fragiles. Légaliser l’euthanasie n’obligerait personne à recourir mais elle obligerait tous les malades à l’envisager. 

    Un choix individuel qui n’imposerait rien à personne

    “C’est mon choix, il ne concerne que moi”. C’est faux, un « droit » à l’euthanasie et au suicide assisté imposerait à la société de s’organiser pour le rendre effectif en impliquant des soignants pour prescrire ou administrer les produits létaux.

    Un cadre illusoire

    Les exemples étrangers montrent que partout où l’euthanasie et le suicide assisté ont été légalisés à titre exceptionnel, le cadre n’a ensuite cessé de dériver.

    La menace qui pèse sur la politique de prévention du suicide

    La prévention du suicide est par principe universelle. Légaliser le suicide assisté revient à désigner des personnes comme éligibles au suicide et à saper toute politique de prévention du suicide

    Les recommandations d'Alliance VITA pour une société solidaire où la vulnérabilité l’emporte sur la toute-puissance.

    • Réaffirmer le refus de l’euthanasie et du suicide assisté comme de l’acharnement thérapeutique.
    • Dresser un état des lieux actualisé sur les conditions dans lesquelles on meurt en France.
    • Garantir l’accès aux soins palliatifs sur tout le territoire.
    • Finaliser une loi Grand Âge et Autonomie.
    • Réparer les défaillances du système de santé
    • Renforcer la lutte contre le suicide et les idées suicidaires.

    Retrouvez nos articles sur le suicide assisté et l’euthanasie

    estimation et analyse des demandes d’euthanasie en france

    Estimation et analyse des demandes d’euthanasie en France

    quelles sont les raisons et les motivations dans une demande d’euthanasie ?

    Quelles sont les raisons et les motivations dans une demande d’euthanasie ?

    estimation et analyse des demandes d’euthanasies en france

    Estimation et analyse des demandes d’euthanasies en France

    euthanasie et suicide assisté :  vigilance sur la sémantique

    Euthanasie et suicide assisté : vigilance sur la sémantique

    sondages sur la fin de vie : l’opinion contre la réalité ?

    Sondages sur la fin de vie : l’opinion contre la réalité ?

    euthanasie : un sujet loin du consensus

    Euthanasie : un sujet loin du consensus

    fin de vie : pourquoi plusieurs mutuelles plaident pour l’euthanasie ?

    Fin de vie : pourquoi plusieurs mutuelles plaident pour l’euthanasie ?

    l’impasse de l’euthanasie – henri de soos

    L’impasse de l’euthanasie – Henri de Soos

    quelle liberté de choisir sa mort ? – jacques ricot

    Quelle liberté de choisir sa mort ? – Jacques Ricot

    la bataille de l’euthanasie – tugdual derville

    La bataille de l’euthanasie – Tugdual Derville

    fin de vie et euthanasie, la pente glissante ? – eric vermeer

    Fin de vie et euthanasie, la pente glissante ? – Eric Vermeer

    cedh : il n’existe pas de droit au suicide assisté

    CEDH : il n’existe pas de droit au suicide assisté

    4 façons de nous soutenir

    We promise we don’t send spam