Dossier

Législation sur la fin de vie

L’enjeu

La loi Fin de vie du 2 février 2016 contient des ambiguïtés dangereuses et des risques de dérives vers des fins de vie provoquées, par des sédations abusives à but euthanasique non-avoué. A la demande de patients, de leurs proches ou même à l’initiative de médecins eux-mêmes, le risque est d’ouvrir la porte à des formes directes ou indirectes d’euthanasie et/ou de suicide assisté.

Les dernières actus

4 façons de nous soutenir

Abonnez-vous à la newsletter

En vous inscrivant, vous recevrez nos newsletters ainsi que nos appels à mobilisation et à dons.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux données, d'opposition, de suppression, de limitation en nous contactant via l’adresse suivante : courrier@alliancevita.org.

Plus d’informations concernant la protection de vos données personnelles sur la page  Charte de Confidentialité et Cookies. Alliance VITA s'engage à ne pas partager votre adresse e-mail avec des tiers.